Oumar Yaffa, électeur du quartier Angoulème de Ségou

« Pour remettre le Mali sur les rails, les deux scrutins présidentiel et législatives se complètent »

Angaelections : Comment se préparent les élections législatives à Ségou?

Oumar Yaffa : « Nous sommes tous engagés pour la réussite des élections. En plus de la campagne des différents candidats, nous appelons à aller voter massivement parce que l’avenir du pays en dépend. Lors de l'élection présidentielle, ce sont les personnes âgées qui ont beaucoup voté. Nous leur montrons que si une personne vote lors du scrutin présidentiel pour un objectif bien déterminé et ne vote pas aux élections législatives, elle peut difficilement se dire satisfaite. Il faut participer à tous les scrutins  afin de remettre le pays sur les rails. Tout le monde doit se mettre en tête que le vote n’est pas une affaire de tête d'affiche, mais l’avenir de notre pays. »

Angaelections : Votre handicap ne vous empêchera pas d’aller voter ? Avez-vous pu mobiliser d’autres personnes vivant avec un handicap pour aller voter comme vous ?

O. Yaffa : « Non, j'irai voter. c’est cela ma source de motivation, montrer aux autres handicapés physiques, et à tout le monde, que même si on ne peut pas faire toutes les activités comme les personnes bien portantes, tant que l’on peut se déplacer, on doit aller voter. Notre état de santé ne doit pas nous empêcher d’accomplir notre devoir de citoyens. Nous sommes donc décidés à aller voter ».

Angaelections : Pourquoi un tel engagement ?

O. Yaffa : « D’abord, parce que c’est un devoir citoyen, chacun doit l’accomplir. En plus, le pays est en phase de sortie de crise et le bon déroulement des élections avec une participation massive de tous les citoyens maliens l’aidera à retrouver sa stabilité politique, économique, administrative et sociale ».

Angaelections : Votre mot de la fin ?

O.Yaffa : « Je lance d’abord un appel à tous les handicapés physiques du Mali à sortir massivement pour aller voter. C’est à travers cela que nous pouvons montrer à tout le monde que nous aussi, nous nous engageons pour la cause du pays ».