PEME II: Adam Dicko, Présidente du Conseil consultatif des jeunes (CCJ)

« Notre défi est de contribuer à accroître le taux de participation des jeunes aux élections législatives »

Lors du lancement du PEME II, Adam Dicko a exhorté les jeunes à une participation massive aux élections législatives dont le premier tour est prévu pour le 24 novembre 2013. Acteurs essentiels de la société civile, les jeunes qui ne souhaitent pas rester en marge de ces élections, apporteront leur appui au projet

 Angaelections : Quel est le constat des jeunes dans cette phase préélectorale?

Adam Dicko : « Le Mali est un pays pauvre et son développement passe forcément par l’implication des jeunes et la vulgarisation des actions pour des élections apaisées et crédibles, surtout dans la promotion de la cohésion sociale et de la paix au Mali ».

Angaelections : Quelles sont vos ambitions pour les élections législatives ?

A.Dicko : « Nous sommes tous curieux de savoir comment vont se dérouler ces élections parce que lors de l’élection présidentielle, nous avons eu à faire des interpellations aux candidats et à leurs projets de société. Du coup, nous sommes conscients du défi que représente l’éducation citoyenne. Notre ambition est de nous battre pour partager les informations sur le rôle du député au sein de l’Assemblée nationale. Le PEME II demeure un espace d’apprentissage et de partage de ces questions ».

Angaelections : Votre mot de la fin ?

A. Dicko : « Je réitère mon appel auprès des jeunes afin qu’ils sortent massivement voter et contribuer à accroître le taux de participation lors des élections législatives. Personne ne viendra préparer l’avenir du Mali à notre place ».