Général Siaka Sangaré, Délégué Général aux Elections

« Une participation très timide pour le premier tour des élections législatives »

Le premier tour des élections législatives a eu lieu le 24 novembre 2013. Avec un taux de participation jugé faible, le Délégué général des élections, interrogé ce jour-là, revient sur la timide participation des électeurs et sa visite du Pôle d’observation citoyenne électorale (POCE)

Angaelections : Quel sentiment vous anime pour le premier tour des élections législatives ?

Siaka Sangaré : « J’ai deux sentiments contradictoires. Un sentiment de satisfaction pour ce qui concerne l’organisation des élections et  un autre de déception, eu égard à la participation vraiment timide des électeurs ».

Angaelections : Qu’est-ce qui, selon vous, explique ce faible taux ?

S. Sangaré : « Personnellement, je ne saurai l’explique. Tous les moyens ont été mis en œuvre pour un taux de participation digne dans un pays qui a fait ces preuves lors de l’élection présidentielle. J’ai cru comprendre que certaines personnes semblent insatisfaites de la gestion politique de l’Etat. Ils doivent savoir que le changement ne s’opère pas en une journée ».

Angaelections : Vous venez de visiter les trois chambres du POCE, quelle appréciation en faites-vous?

S. Sangaré : « Le POCE, comme toujours, fait un travail très remarquable, les trois chambres (technique, intermédiaire et politique) coordonnent ensemble pour donner en temps réel les informations utiles sur le site www.malivote.com Il y a aussi la production de documents importants entre autres les rapports, la déclaration préliminaire. Je souhaite bonne continuation au POCE. Que cette expérience soit partagée à travers toute l’Afrique ».