Elections législatives : Un second tour en perspective

Aucun parti ou coalition de partis politiques n'a obtenu la majorité à l’occasion du premier tour des élections législatives au Mali. Un second tour sera donc organisé, le 15 décembre prochain, selon les résultats provisoires annoncés le 27 novembre 2013 par le gouvernement

Avec un taux de participation estimé à 38,4%, soit environ 10 points de moins que lors du second tour de l’élection présidentielle du 11 août dernier, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire, le général Moussa Sinko Coulibaly, a reconnu que ce chiffre était « en-deçà de nos attentes ». 

En effet, pour le premier tour des élections législatives, le 24 novembre 2013, quelque 6,5 millions de Maliens, repartis entre plus de 20 000 bureaux de vote, étaient appelés à choisir les 147 députés de l’Assemblée nationale parmi les 1 141 candidats en lice.

Toutefois, malgré la faible participation des électeurs, les observateurs nationaux et internationaux ont salué le bon déroulement du scrutin qui, hormis « un incident critique » signalé dans le cercle de Goundam (région de Tombouctou), s’est bien passé.

Afin de rehausser la participation du second tour des élections législatives prévu pour le 15 décembre 2013, toutes les missions d’observation appellent à une forte mobilisation des électeurs.

Suite à la crise qui a ébranlé ses institutions en 2012, le Parlement du Mali a adopté une Feuille de route  qui prévoit l’organisation d’élections libres, démocratiques et transparentes.

Rédaction : Ibrahima Dia

Edition : Habibatou Gologo