Elections législatives: Communiqué n°2 du second tour

Déroulement satisfaisant du vote, malgré une faible affluence

Le Réseau APEM a déployé 3.300 observateurs/observatrices nationaux fixes et 200 superviseurs/coordinateurs et points focaux mobiles dans les 45 circonscriptions électorales concernées par le deuxième tour, avec 33,33% de femmes.

A 19 heures, 2.416 observatrices/observateurs ont envoyé leurs rapports sur la plate forme www.malivote.com.

Le Pôle d'Observation Citoyenne Electorale (POCE) a constaté que dans 89,9% des bureaux de vote, les opérations ont été déclarées closes par les différents Présidents à 18H, et les opérations de dépouillement ont démarré aussitôt.

D’une manière générale, les opérations se sont déroulées dans un climat serein.

Toutefois, quelques incidents et dysfonctionnements relevés et  vérifiés  grâce à la vigilance et à la diligence  du POCE, ont été corrigés par l’administration électorale.

Il s’agit notamment des localités de Diré, région de Tombouctou, Doumazana en commune I, Missira en commune II, Centre de vote Mamadou Konaté en commune III, le groupe scolaire de Niamakoro en commune VI du District de Bamako, et  un cas grave de bagarre à l’Ecole JPK de Kati Tominikoro,

Le taux de participation à la mi-journée est estimé à 16,07% contre 19,23% au premier tour.

En conclusion, le POCE se félicite du bon déroulement des opérations de vote, tout en déplorant la faible affluence et participation des électeurs et électrices.

Le POCE invite les organes chargés du dépouillement des votes et de la centralisation des résultats à poursuivre les opérations dans le calme et la transparence.

Le POCE continue sa veille et son observation citoyenne. Il fera une déclaration préliminaire, le lundi 16 décembre à 15 heures à l’Hôtel Radisson Blu.

Bamako, le 15 décembre 2013         

Le Porte parole du POCE

Ibrahima SANGHO